"Une board, c'est comme un gros bouton jaune, des fois t'appuies trop dessus et ça pète"

Détail d'une planche de snowboard


 

La polyvalente

Les planches polyvalentes sont un savant mélange du domaine freeride et freestyle. On les conseille aux débutants car elles ont de bons atouts pour découvrir cette nouvelle sensation qu'est la glisse, sous différents aspects. On pourra bien souvent s'amuser en park et en peuf, mais leur courbe de progression reste très limitée. Une fois qu'on a bien ciblé son domaine de prédilection, il vaut mieux s'orienter vers une planche plus "typée".

Snowboard polyvalent


 


La freestyle

Les planches sont larges, courtes, symétriques, et les deux extrémités sont relevées de façon égale. Ce type de forme, appelé "twin-tip" est défini pour rider dans les deux sens indifféremment. La planche n'a plus d'avant et d'arrière prédéfinis. Ces planches sont généralement utilisées avec des chaussures souples appelées « soft boots ».

Snowboard freestyle


 


La freeride

Ce matériel est parfois confondu avec celui de freestyle, car sa forme s'y apparente. Toutefois, il s'agit bien d'un matériel spécifique. Les planches sont plus longues mais rigidifiées sur le tail pour avoir davantage de relance et puissance sur l'appui arrière. Plus solides, ce sont des "bateaux" pour tracer sa marque dans la poudreuse.

Snowboard freeride


 

La swallow

On les appelle également « queue d'hirondelle » (swallow signifiant hirondelle en anglais). Ce matériel ne ressemble pas du tout à celui de freeride, et pourtant il est prévu pour la même utilisation. Ce sont des planches longues ( 170 cm minimum avec une moyenne située à 185cm), au nez long et progressif (spatule ), et à l'arrière en forme de queue d'hirondelle. En poudreuse, ce sont les planches les plus rapides et offrant le meilleur contrôle, grâce à la queue d'hirondelle, utilisée comme une dérive. Ce type de planche nécessite de l'espace pour exprimer tout son potentielSnowboard swallow


 

L'alpine

La planche est étroite, rigide et présente parfois une asymétrie. Ce type de planche offre le meilleur contrôle possible sur piste, et particulièrement sur neige dure. Ces dernières années ce type de matériel tend à se séparer en deux catégories « race » et « freecarve ». Les planches de race sont destinées à la compétition et se déclinent en version slalom et slalom Géant, les planches de freecarve sont pour une utilisation plus ludique.

Snowboard alpin